En Corée du Sud, le permis de conduire passe aux mains des opérateurs

Technologie : En Corée du Sud, les opérateurs numérisent désormais les permis de conduire. Une manière de lutter contre la fraude et la contrefaçon, comme l’avance Séoul.

A l’automne dernier, la Corée du Sud annonçait le lancement prochain du premier permis de conduire directement intégré au smartphone de ses détenteurs. Cette annonce vient de devenir réalité alors que les opérateurs sud-coréens viennent de lancer conjointement un permis de conduire numérique qui se présentera sous la forme d’un QR code et d’un code-barres.

Ce nouveau service, réalisé en collaboration entre SK Telecom, KT et LG Uplus ainsi que l’agence de la police nationale coréenne (KNPA), permettra aux personnes intéressées de s’inscrire pour ajouter leur permis de conduire à l’application. L’application formera alors un permis de conduire numérique qui montre la photo de l’utilisateur avec un QR code et un code-barres.

La technologie de prévention de la capture d’écran, une couche d’animation en mouvement constant sur l’écran et la réinitialisation des codes ont été appliquées pour lutter contre la contrefaçon, ont indiqué les opérateurs. Les utilisateurs ne pourront toutefois utiliser qu’un seul smartphone lors de l’enregistrement de leur nom pour le service, ont ajouté ces derniers.

Lutter contre la fraude

Les trois opérateurs ont également souligné qu’ils ont connecté leurs serveurs d’authentification d’identité au système de permis de conduire de la KNPA et de la Road Traffic Authority et ont appliqué la technologie de la blockchain pour protéger les données des utilisateurs.

Le service de permis de conduire numérique ne sera initialement disponible que pour une utilisation dans certains magasins ainsi que pour l’examen des permis de conduire, la réédition et le renouvellement des permis et la délivrance d’une version anglaise d’un permis.

Dans le même temps, les autorités coréennes examinent actuellement des plans visant à appliquer le service au travail de la police, par exemple pour les contrôles de police de la circulation, ont déclaré les opérateurs de télécommunications. Les opérateurs sont également en pourparlers avec des sociétés de location et d’autopartage de voitures afin d’élargir les applications du service.

Source : ZDNet.com

la rédaction de ZDNet

Par Cho Mu-Hyun | Modifié le

Article Source

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

Comparateur Offres Internet et Mobile
Inscription / Connexion fermée temporairement
Comparer articles
  • Total (0)
Comparer
0