Vous vous perdez dans la jungle des offres et les comparateurs vous embrouillent ? Posez vos questions à un conseiller disponible et compétent :

Être Rappelé

Free et Bouygues contre l’ARCEP – 5G





Aujourd’hui, les deux opérateurs Free & Bouygues se poussent contre l’Arcep et critiquent les règles fixées, après avoir annoncé les modalités d’attribution des fréquences 5G.

Le régulateur de télécoms devrait communiquer ses décisions finales concernant les règles du jeu aux opérateurs (Bouygues Telecom, Free, Orange et SFR) de l’attribution des fréquences de la 5G avant la commercialisation du nouveau réseau mobile 5G en 2020.

Après la situation vécue, une forte pression par Bouygues Telecom et Free sur l’Arcep afin de changer sa version, mais en ce qui concerne SFR et Orange, ils ont du doute à ne pas être défavorisé.

Le directeur général adjoint de Bouygues Telecom, Didier Casas commente la procédure de l’Arcep par « Conteste vigoureusement » qui propose de vendre à prix fixe le bloc de 40 MHz à chaque opérateur sur le total de 310 MHz.

Xavier Niel, le patron d’Iliad, la maison mère de Free, toujours contre l’Arcep. Il voit que les modalités d’attribution des fréquences 5G est « une tentative de mise à mort », « elle est mise en œuvre pour nous détruire… le marché des télécoms pourrait passer de quatre à deux » et crainte que SFR et Orange se retrouvent en position de force vu la qualité de service et des débits qu’ils proposent, « Orange et SFR pouvant être tentés d’acquérir plus de fréquences qu’ils n’en ont besoin » - 01Net.

Les rangs des mécontents se sont gonflés, même l’association des consommateurs est contre le régulateur des télécoms. Les opérateurs souhaitent monétiser la 5G mais pas avec un statut des consommateurs ruinés, parce que selon elle « l’Arcep doit interdire aux opérateurs de prétendre offrir de la 5G si celle-ci ne garantit pas, en pratique, des débits supérieurs à ceux de la 4G ».

La question qui se pose donc, est-ce-que d’ici trois semaines, l’Arcep tiendra compte aux recommandations souhaitées par les opérateurs !