Ford veut un réseau 5G privé pour accélérer la fabrication de véhicules électriques

Ford veut un réseau 5G privé pour accélérer la fabrication de véhicules électriques

Technologie : Le nouveau réseau privé remplacera le Wi-Fi. Il doit permettre d'améliorer les processus de construction dans les usines.

Ford veut un réseau 5G privé pour accélérer la fabrication de véhicules électriques

Le constructeur automobile Ford prévoit de déployer un réseau privé 5G pour accélérer la fabrication de véhicules électriques dans son atelier de batteries pour véhicules électriques. Le réseau privé mobile 5G sera installé cette année dans la nouvelle installation E:PriME (Electrified Powertrain in Manufacturing Engineering) sur le campus de Ford à Dunton dans l'Essex (Royaume-Uni).

Le nouveau réseau remplacera le Wi-Fi existant et vise à surmonter de nombreux problèmes liés à la connectivité sans fil en milieu industriel, a déclaré le constructeur automobile. Le projet a été partiellement financé par le gouvernement britannique, qui a fourni 2 millions de livres sterling (2,2 millions d'euros) pour soutenir un essai pilote au début de cette année dans le cadre d'un plan d'investissement de 65 millions de livres sterling (près de 72 millions d'euros) dans la 5G.

Ford se concentrera sur la connectivité des machines à souder utilisés dans la fabrication des véhicules électriques. Les batteries et les moteurs électriques d'une voiture électrique nécessitent environ 1 000 soudures, et pour un seul produit, cela pourrait générer plus d'un demi-million de données chaque minute. La saisie et l'analyse rapides, fiables et à haute capacité des données seront donc essentielles.

publicité

Un second réseau en déploiement

Le consortium dirigé par Ford et Vodafone Business installera un second réseau chez les spécialistes de la recherche sur le soudage TWI, basés à Cambridge (Royaume-Uni). Les équipements connectés des deux sites offriront un contrôle et une analyse en temps réel ainsi qu'une assistance d'experts à distance.

Chris White, chef du projet 5GEM de Ford, a déclaré que la technologie existante peut être le facteur limitant lors du déploiement des systèmes de fabrication de la prochaine génération.

Source : ZDNet.com

la rédaction de ZDNet

Par Steve Ranger | Modifié le

Article Source

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Comparateur Offres Internet et Mobile
      Logo
      Inscription / Connexion fermée temporairement
      Comparer articles
      • Total (0)
      Comparer
      0