5G : HPE veut s’imposer comme un partenaire clé pour les opérateurs

5G : HPE veut s'imposer comme un partenaire clé pour les opérateurs

Technologie : HPE est le dernier fournisseur en date à proposer aux opérateurs de les aider à commercialiser de nouveaux services d'informatique de pointe à leurs clients professionnels et entreprises.

5G : HPE veut s'imposer comme un partenaire clé pour les opérateurs

HPE se lance également dans la course à la 5G. Le géant américain a ainsi annoncé mardi le lancement de HPE Edge Orchestrator, une offre SaaS destinée à aider les opérateurs à offrir de nouveaux services et applications en périphérie à leurs propres clients.

Il s'agit du dernier avatar d'une série de nouveaux services de HPE conçus pour aider les opérateurs à tirer profit de la 5G, alors que le lancement de la nouvelle génération de technologie mobile doit permettre à ces derniers d'explorer de nouvelles sources de revenus via de nouveaux services comme l'analyse vidéo par IA, l'automatisation industrielle ou encore les services de vente au détail appuyés par la réalité virtuelle.

Pour la direction de HPE, il s'agit de « permettre aux opérateurs de progresser dans la chaîne de valeurs et de devenir des fournisseurs de services de pointe fiables, offrant des services d'entreprise différenciés et de grande valeur ainsi que de nouvelles applications de pointe pour leurs abonnés mobiles ». Et de regretter, par la voix de son vice-président et directeur général de la division Communications et solutions médiatiques de HPE Phil Mottram que ces mêmes opérateurs soient trop souvent « considérés comme de simples fournisseurs de bande passante, qui se font concurrence principalement sur les prix ».

publicité

La virtualisation, un sujet-clé pour les opérateurs

Les nouvelles offres de HPE doivent ainsi permettre aux opérateurs de proposer un nouveau catalogue d'applications d'informatiques de pointe, facilement déployables sur des centaines de sites, à leurs clients professionnels. Ces applications sont fournies sous forme de machines ou de conteneurs virtuels, via des infrastructures situées à la périphérie des réseaux des télécoms ou dans les locaux des clients.

Les différentes entreprises clientes pourront obtenir leur propre interface privée pour gérer les charges de travail, les sites, les périphériques et les services. Les opérateurs auront de leur côté la main sur l'ensemble du portefeuille d'ordinateurs périphériques, qu'ils pourront gérer comme un seul et même système.

Comme les applications traiteront les demandes localement, elles seront en mesure d'offrir des performances à faible latence. Le traitement en périphérie devrait également réduire la largeur de bande du réseau étendu (WAN) dont l'application a besoin, ce qui se traduit par une baisse de ses coûts associés pour les entreprises et une diminution de l'encombrement des réseaux des opérateurs.

Il s'agit d'un gros sujet pour ces derniers alors nombre d'analystes prévoient l'essor prochain de l'informatique de pointe, où les charges de travail à forte intensité de données telles que l'intelligence artificielle, l'apprentissage machine, les applications de réalité augmentée et virtuelle seront hébergées en périphérie. Une nouvelle donne qui n'a pas échappé aux fournisseurs de services cloud comme Google et Microsoft, mais aussi Cisco, qui ont déjà commencé à collaborer avec les opérateurs pour les aider à lancer des services en périphérie du réseau. L'orchestrateur HPE Edge sera disponible en tant que service pour les opérateurs à partir du 31 juillet.

Source : ZDNet.com

la rédaction de ZDNet

Par Stephanie Condon |

Article Source

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Comparateur Offres Internet et Mobile
      Logo
      Inscription / Connexion fermée temporairement
      Comparer articles
      • Total (0)
      Comparer
      0