Oqee : première rencontre avec la nouvelle interface TV de Free

Oqee, l’application TV de la Freebox Pop – Free

L’opérateur a fait le choix d’Android TV pour le Player de sa Freebox Pop. Mais il y a ajouté sa propre application qui sert de porte d’entrée à son offre de divertissement.

Xavier Niel s’en est enorgueilli à plusieurs reprises durant la présentation de la Freebox Pop : la conception du hardware et du software des box est fait en interne chez Free.
Le fait que le Player Freebox Pop tourne sous Android TV nous est donc d’abord apparu comme une drôle de contradiction. Mais l’opérateur a effectivement réussi à imposer sa patte sur le système d’exploitation de Google. Il propose une toute nouvelle expérience TV via son interface Oqee qui est simplement une APK Android. Le patron de Free a précisé que son développement avait mobilisé une équipe d’une vingtaine de personnes.

D’après la démonstration à laquelle nous avons assisté, la navigation semble simple, fluide et très réactive. Oqee peut être sollicité directement via un bouton de la télécommande ou à partir du menu d’Android TV qui se contente de mettre en avant trois onglets : Applications, YouTube et Oqee. Une fois l’application de Free lancée, il est possible de configurer différents profils pour chaque membre de la famille.

L'accueil de l'interface Oqee.
01net.com – L’accueil de l’interface Oqee

Des fonctionnalités classiques

L’accueil Oqee vous redirige vers les chaînes en live (plus de 200 sont gratuites), le replay, le guide TV, l’enregistrement (dans le cloud), la VoD (via Filmo TV ou Canal VoD) et l’App. L’écran est personnalisé en fonction de vos habitudes et des recommandations vous sont suggérées.

Oqee propose les grands classiques des fonctionnalités dévolues habituellement aux décodeurs comme le contrôle du direct. Petite nouveauté chez Free, le start-over fait son apparition. Il permet de revenir au début d’un programme sans l’avoir enregistré et à condition qu’il soit encore en cours. Il était déjà proposé sur les box de Bouygues ou SFR, par exemple, et également disponible sur une application comme Molotov.

Le start-over.
01net.com – Le start-over

On peut accéder à Disney+ via Canal+

Netflix, Prime Vidéo et Canal+ sont disponibles en option mais bénéficient de boutons dédiés sur la télécommande. En intégrant Canal+, Free permet à ses abonnés d’accéder à Disney+ sans sortir de son interface. Malin, alors qu’aucun opérateur ne propose le service encore nativement. Enfin, comme sur une Apple TV, il est possible de faire une recherche générale par film et de se voir rediriger vers une option pour le louer ou l’acheter.

L'option d'achat pour la VoD.
01net.com – L’option d’achat pour la VoD

Toutefois, l’expérience TV sur la Freebox Pop ne se résume pas uniquement à actionner une application OTT. Lorsque l’utilisateur regarde une chaîne en direct, le flux est transmis en IPTV. Mais dès qu’il lance le start-over ou un replay, il passe en OTT. Le passage de l’un à l’autre est transparent pour le spectateur.

Au final, les utilisateurs de la Freebox Pop peuvent très bien ne jamais quitter l’univers Oqee. Car Android sert là principalement à fournir un magasin d’applications en complément. Précisons que l’assistant maison vocal de Free présent sur la Freebox Delta n’est pas disponible sur le Player de la Freebox Pop. Il faut, à la place, recourir à l’assistant de Google.

Xavier Niel ne veut pas supprimer les box TV

Le but d’Oqee n’est pas de se débarrasser un jour des box TV comme Bouygues Telecom qui a intégré son application B.tv directement dans les smart TV de Samsung.
Pour Xavier Niel, la priorité était de réduire son encombrement. Mais pas de la faire disparaître. « L’avantage énorme de faire une box, c’est que vous n’êtes pas dépendant du processeur qu’il y a dans une télévision », a-t-il déclaré lors d’une interview accordée à 01TV. Il a rappelé que l’on conservait en moyenne huit ans sa télévision et trois à quatre ans sa box.

« Ce sont des cycles de renouvellement de produits qui sont différents ». Une télévision ne pourrait donc suivre les innovations aussi vite que les box TV. Par ailleurs, le fondateur de Free a souligné que le désavantage de s’allier à un constructeur serait de se fermer à une partie du public. « Notre box, elle va fonctionner sur toutes les télévisons », a-t-il rappelé en lançant au passage une petite pique à Bouygues Telecom. D’où le choix de proposer une Android TV améliorée. La dématérialisation totale des box TV chez Free n’est donc pas encore au programme.

Original Article

Nous serions ravis de connaître votre avis

      Laisser un commentaire

      Comparateur Offres Internet et Mobile
      Inscription / Connexion fermée temporairement
      Comparer articles
      • Total (0)
      Comparer
      0